Quel mode d’exposition choisir pour la vidéo ?

Quand j’ai débuté en vidéo et photo, je me demandais toujours « Mais à quoi servent ces lettres P, A, S et M ? » 🙂 Lorsque vous mettez votre reflex ou hybride sur la fonction vidéo, il vous propose comme lorsque vous êtes sur la fonction photo, plusieurs modes pour calculer l’exposition. Les lettres peuvent différer selon les modèles mais le plus souvent on retrouve le M pour Manuel (tout manuel), le S ou Tv pour la vitesse (priorité à la vitesse d’obturation), le A ou Av pour l’ouverture (priorité à l’ouverture du diaphragme) et le P pour Programme. Alors quel mode d’exposition allez-vous choisir pour la vidéo ?

Le mode d’exposition « automatique » (P)

Lorsque vous choisissez ce mode automatique, vous choisissez la simplicité voire même la rapidité, vous laissez l’appareil choisir à votre place le réglage de l’exposition et ça n’est pas toujours la meilleure chose à faire. Effectivement en choisissant ce mode vous prenez le risque d’avoir une vidéo soit sur-exposée soit sous-exposée à certains endroits de l’image, un peu comme l’effet de contre-jour en photo, mais surtout à des endroits de l’image que vous ne contrôlez pas mais que l’appareil contrôle, ou encore une vidéo qui « saccade » selon les conditions de lumière, mais surtout aucune maitrise sur celle-ci et vous risquez du coup d’obtenir une vidéo qui ne sera pas très agréable à regarder. Car en plus de ça, vous aurez un problème de changement d’exposition. Un exemple : amusez-vous à mettre votre appareil en mode P, et sans même enregistrer, à cadrer une zone claire puis à glisser ensuite votre cadre vers une zone un peu plus sombre : l’exposition va changer du tout au tout et surtout brutalement. Un peu comme si vous filmiez devant une église en plein soleil et que vous décidiez d’entrer dans l’église tout en filmant, le changement d’exposition sera brutal et désagréable à regarder lorsque vous montrerez la vidéo à votre entourage. Même résultat à la plage lorsque vous filmez une personne en train de se baigner avec la mer en horizon, il suffira de légèrement filmer le ciel ensoleillé pour que le calcul automatique de l’exposition soit totalement largué : les personnes que vous filmez dans l’eau seront trop sombres car l’appareil aura calculé l’exposition sur le ciel bien trop lumineux par rapport à l’eau.

Le mode d’exposition A ou Av (priorité à l’ouverture)

Priorite-ouverture

A pour Aperture (ouverture en anglais) ou Aperture Value. En choisissant ce mode, vous commencez déjà à prendre le contrôle d’au moins un élément du calcul d’exposition. En prenant le contrôle de l’ouverture du diaphragme de l’appareil, vous pourrez mieux maitriser la profondeur de champ et l’appareil se chargera de calculer la vitesse d’obturation. Alors sur la plupart des derniers reflex/hybrides ce mode est suffisant pour faire de jolies vidéos. Il faudra toutefois faire attention à surveiller la vitesse d’obturation si vous filmez dans des endroits sombres. Car si vous avez un objectif qui n’ouvre pas beaucoup, par exemple un 18-55mm à ouverture F3.5 maxi, vous risquez d’obtenir des résultats moyens si vous comptez filmer en soirée avec ce mode d’exposition. La vidéo risque en effet de saccader, cela voudra dire que l’appareil diminuera sa vitesse d’obturation pour essayer de faire rentrer plus de lumière. Mais qui dit baisse de la vitesse d’obturation, dit saccades ou effets de trainées sur la vidéo. Ou l’appareil augmentera la sensibilité ISO et votre vidéo sera « bruitée ». Donc privilégiez ce mode priorité à l’ouverture uniquement si vous filmez dans des conditions correctes de luminosité ou si vous avez un objectif d’au moins F1.8 d’ouverture maxi en conditions peu lumineuses.

Le mode d’exposition S ou Tv (priorité à la vitesse)

 Priorite-vitesseS pour Speed ou Tv pour Time value. Avec ce mode vous prenez le contrôle de la vitesse d’obturation et l’appareil se charge de l’ouverture. Ce mode est utile si vous voulez donner un aspect un peu particulier à vos vidéos. Un conseil pour avoir une vidéo fluide, il faut que la valeur de la vitesse d’obturation soit 2x supérieure à la vitesse du framerate (cadence d’images). Exemple, vous filmez à 25 images/secondes, si vous utilisez ce mode, il ne faudra pas descendre en dessous de 1/50 s. Et si vous filmez à 50 images secondes ce sera 1/100 s minimum. En dessous vous risquez d’avoir des sortes de saccades ou de trainées de lumières. Après si vous voulez imiter la vision de quelqu’un qui a abusé de l’alcool ou bien de la Meth’ bleue de Walter White, 🙂 vous pouvez baisser la vitesse d’obturation et vous verrez par vous même…:) Attention au mal de tête lors du visionnage ! 🙂

Le mode d’exposition M (tout manuel)

Mode-manuel

Le mode M permet de prendre le contrôle de la vitesse d’obturation et de l’ouverture du diaphragme simultanément. On l’appelle souvent le mode des experts. Je trouve ce terme un peu fort car je pense qu’il faut surtout s’entrainer à utiliser ce mode pour bien maitriser ces 2 paramètres. Pour maitriser le mode M il faut déjà bien connaitre son appareil, savoir quelle mollette tourner pour ouvrir le diaphragme et quelle mollette tourner pour modifier la vitesse d’obturation. Pour l’un ou pour l’autre c’est souvent une combinaison « touche+mollette » et c’est effectivement ce qui effraie la plupart des utilisateurs. Avec ce mode vous pourrez équilibrer l’image comme vous le voulez, mais c’est justement là toute la difficulté de l’exercice, l’équilibre entre les 3 copains vitesse-ouverture et sensibilité ISO qui rendra vos vidéos plus propres. Vous pourrez ainsi maitriser l’exposition (sur-exposée, neutre, sous-exposée) mais aussi la profondeur de champ comme vous le souhaitez.

Le verrouillage de l’exposition

verrouillage-exposition

Si vous utilisez un des modes semi-automatiques comme P, A, ou S, comme je l’ai dit vous avez la main sur un des paramètres d’exposition et l’appareil gère le reste pour les modes A et S. Il existe une solution sur la plupart des reflex/hybrides pour verrouiller l’exposition, l’enregistrer en quelque sorte à un moment donné et empêcher l’appareil de refaire l’exposition si vous bougez votre plan. Il suffit juste de « viser » ce que vous comptez filmer et d’appuyer sur la touche de verrouillage au bon moment. Le verrouillage de l’exposition est illustré par une étoile en bas en droite de l’écran de l’appareil. Ainsi si vous filmez un endroit lumineux et que votre plan glisse sur un endroit un poil plus sombre l’exposition ne changera pas et ce sera plus sympa à regarder ensuite. Sur mon appareil Sony c’est la touche « AEL » qui sert cette fonction, je ne la connais pas sur les autres marques mais une lecture du manuel d’utilisation de votre appareil pourra vous aider. Ce « verrouillage » pourra ainsi vous éviter ce changement d’exposition qui n’est pas très agréable lorsqu’on regarde une vidéo. Cela reste une solution pour débuter avant de maitriser le mode tout manuel. 🙂

Et vous quel est votre mode d’exposition préféré ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.