Prises de vue – 7 astuces pour bien filmer

prise de vue regle des tiers

Avant d’évoquer quelques règles et astuces de prises de vue pour bien filmer, j’aimerais rappeler le but d’une vidéo et les bases même de la vidéo pour partir du bon pied. Une vidéo est créée pour raconter une histoire.

Que ce soit un Youtubeur face à la caméra, un court-métrage, un reportage, un clip musical, une interview, ou une bande annonce, la vidéo raconte quelque chose. Comme pour l’écriture d’un livre, la vidéo possède quelques règles. Lorsqu’elles sont appliquées, elles permettent d’obtenir un résultat agréable à regarder, agréable à regarder pour soi, mais le plus important : agréable à regarder pour les autres.

Gardez toujours ça en tête lorsque vous filmez. Dites-vous que vous filmez pour raconter une histoire et pas pour montrer quelque chose. Si vous filmez pour montrer et pas pour raconter, les gens s’ennuieront. Pour terminer et avant d’aborder ces fameuses règles et ces quelques astuces. Rappelez-vous d’éviter les flous, de bien stabiliser vos vidéos. Une vidéo tremblante ou dont la mise au point patine entre le sujet et l’arrière plan est très désagréable à regarder. Évitez les longueurs mais aussi les plans trop courts incompréhensibles pour le spectateur. Pensez à vos plans en ayant presque le montage dans la tête.

C’est pas évident, mais si vous avez déjà une ébauche de ce que vous comptez faire au montage, vous saurez quoi filmer, qui filmer et surtout comment filmer. Évitez les plans trop longs sur des paysages vides et sans intérêt par exemple, les gens s’en fichent. Pensez à soigner le son de vos vidéos. Parce qu’il n’y a rien de plus désagréable à regarder qu’une vidéo avec des bruits parasites (vent, voitures, travaux, sirènes d’ambulance…) ou avec des voix inaudibles ou incompréhensibles. Et aussi pensez à régler correctement votre appareil avant de filmer.

[ Le cadrage ]

Bien comprendre la notion de cadre est essentiel pour produire des vidéos de qualité. Concrètement, le cadre est la partie découpée de la réalité que nous filmons, jusque là tout va bien…

La composition

La composition d’une image c’est quoi ? C’est le fait par exemple de mettre telle personne ou tel objet à tel endroit dans le cadre. De jouer avec les lignes présentes dans l’image pour donner une profondeur ou une perspective particulière. Et donc de donner un sens voire même une émotion à cette image. Et c’est un critère essentiel lorsque vous filmez pour ne pas rendre vos vidéos fades ou banales. La première règle à respecter (ou pas…) lorsque vous composez votre image est la règle dite des tiers.

La règle des tiers est très connue par les photographes et devrait être aussi connue par les vidéastes. Pour info elle est issue de la règle d’or des peintres classiques. Elle consiste à découper l’image en 3 parties horizontales et 3 parties verticales. Aux croisements de ces lignes se trouvent les zones de force de l’image, les zones où le regard vient se poser naturellement.

Ne centrez pas vos sujets mais placez-les sur ces points d’intersection lorsque vous faites vos prises de vue. Ou au pire sur une de ces lignes. Si vous faites une interview par exemple ou si vous filmez une seule personne, placez la sur une des lignes verticales. Vous pouvez respecter cette règle ou au contraire ne pas la suivre pour donner un aspect particulier à vos vidéos. Un effet symétrique par exemple. Ou bien centrer un personnage en particulier dans un film pour lui donner de l’importance dans la narration de votre histoire. Pour vous y aider la plupart des appareils permettent l’affichage de cette grille des tiers au moment du tournage. Je vous conseille de l’activer.

Exemples de règle des tiers pour un dialogue :

prise de vue - regle des tiers

prise de vue regle des tiers

 

 

 

Les plans de coupe

Pensez aux plans de coupe. C’est quoi les plans de coupe ? C’est les plans qui viendront donner du rythme à vos vidéos. Ces plans sont très utiles pour les interviews ou les monologues en plan fixe. Exemple : vous interviewez une personne qui se trouve face à la caméra et qui présente des produits de beauté. Cela parait ennuyeux mais avec des plans de coupe cela change tout. Filmez la personne pendant l’interview, essayez même de changer de cadre ou de tourner pourquoi pas avec 2 cameras pour varier les plans.

Ensuite filmez les produits évoqués pendant l’interview. Faites des travellings en douceur des produits. Ou encore filmez cette personne en train de les essayer. Filmez des détails et ajoutez ces plans au montage en laissant la bande son de l’interview dessus. Cela rendra votre vidéo nettement plus agréable à regarder que de regarder une personne seule parler à la camera.

Filmer un dialogue

Pour celles et ceux qui veulent filmer un dialogue pour un court-métrage, il existe une règle d’or pour cela qui s’appelle la règle des 180°. C’est une règle tellement simple et logique que les cinéastes l’ont appelé comme ça. Mais si vous ne la respectez pas pour filmer un dialogue, vous risquez d’embrouiller le spectateur par rapport à la perception de la scène. Cette règle permet en fait de créer une sorte de « symétrie logique » entre les protagonistes. Imaginez deux personnes en face l’une de l’autre qui se parlent. Tracez une ligne droite d’une personne à l’autre.

ALV-prise-de-vue-ligne-des-180-degres
Vue du haut

Pour filmer chaque acteur il faudra placer votre camera du même coté de la ligne. Dit comme ça cela parait simple…Imaginons l’acteur 1 à gauche et l’acteur 2 à droite. Pour filmer l’acteur 1, on va placer notre caméra du coté épaule gauche de l’acteur 2.

prise de vue - ligne des 180 degres

Ensuite (ou en même temps si vous avez 2 caméras) pour filmer l’acteur 2, on va placer la caméra du coté épaule droite de l’acteur 1. Notre caméra n’aura ainsi pas traversé cette fameuse ligne droite tracée entre les 2 acteurs. Et la règle des 180° aura été respectée.

ALV-prise-de-vue-ligne-des-180-degres3

Pour appuyer cette règle, vous pouvez intégrer une amorce. C’est quoi une amorce ? Exemple: vous filmez l’acteur 1 en plaçant la caméra du coté épaule gauche de l’acteur 2 et vous intégrez dans le cadre une partie de l’acteur 2. Son profil arrière ou son épaule par exemple apparaitra flou et fera ressortir l’autre acteur net. On est encore plus impliqué dans le dialogue de cette façon et on voit à qui s’adresse le comédien.

prise-de-vue-ligne-des-180-degres-avec-amorce
Dialogue avec une amorce

L’astuce de cette règle qui est souvent appliquée au cinéma comme dans les séries TV, est que chaque acteur sort son dialogue en une fois pendant que l’autre comédien mime l’écoute. Et c’est lors du montage que le dialogue entre les 2 acteurs est créé en succédant les plans de l’un et de l’autre.

Faites répéter

Pour un anniversaire ou pour un court-métrage, faites répéter les personnes si il y a le moindre soucis. Si un détail ne va pas. Mauvaise lumière, mauvais son ou mauvais jeu d’acteur et c’est toute votre vidéo qui sera impactée. N’hésitez pas à faire répéter. Lors des tournages de mes court-métrages je n’hésite pas à faire répéter 10 fois la même scène si il le faut. Et si l’acteur en a marre, changez d’acteur car ça n’en est pas un. 🙂 Ou pour être moins dur, repoussez à une autre fois. Mais la fois d’après c’est peut-être la lumière qui aura changé ou même le décor. Je donne ce conseil surtout pour les court-métrages. N’en abusez pas pour les anniversaires…les enfants en auront peut-être marre de souffler dix fois les bougies 🙂

Zoom et panoramique

Doucement sur le zoom…c’est le principal conseil que je donne en prises de vue à celles et ceux qui débutent. Utilisez le avec parcimonie et uniquement si vous êtes très éloignés du sujet et que vous ne pouvez vraiment pas vous en approcher. Si vous avez fait un zoom trop brusque mais que vous voulez à tout prix garder le plan « zoomé », coupez le changement de focale (le zoomage…lol) au montage. Pour les panoramiques, évitez les paysages vides…ou la mer avec un horizon vide par exemple…

Il n’y a rien de plus lassant qu’un panoramique vide et dans lequel rien ne se passe. Même conseil que pour le zoom, faites des panoramiques en douceur et stabilisés. N’hésitez pas à mettre votre caméra sur trépied avec une bonne rotule. Car si le panoramique est fait à la main, attention aux tremblements…

Filmer les enfants

Pour filmer les enfants, un seul et unique conseil qui rendra votre vidéo agréable à regarder et originale en même temps. Mettez votre caméra à la hauteur des enfants voire même en contre plongée pour leur donner un aspect amusant et donner de l’importance aux enfants. Plutôt que de les cadrer en plongée du haut de la taille d’un adulte, abaissez la camera et cadrez les à l’horizontale de leur regard. D’une part les enfants seront filmés comme si un autre enfant les filmait et du coup le téléspectateur se retrouvera à leur hauteur. D’autre part la perspective et les proportions ne seront pas faussées.

Plongée et contre-plongée

La caméra se trouve au dessus du sujet. Filmer un sujet en plongée est utile lorsqu’on souhaite créer un sentiment de fragilité d’un personnage. Créer une tension ou parfois aussi pour accentuer la grandeur d’un lieu.Essayez un plan en plongée avec un objectif fisheye…le sujet aura l’air ridicule. 🙂

En contre-plongée c’est tout l’inverse qui se produit. On place la camera plus bas que le sujet pour lui donner de l’importance. Si vous avez de jeunes enfants (2-3 ans), placez la caméra au sol et cadrez vos enfants de la tête aux pieds et voyez le résultat…

Suivre un sujet en mouvement

Une astuce, voire même une règle pour filmer un sujet en mouvement : cadrez le sujet du côté opposé de la direction dans laquelle il va. Cela donnera de l’air à la scène et permettra aussi au spectateur de voir vers quoi se dirige le sujet.

À l’inverse, ne laissez pas d’espace créera un sentiment de stress, d’inconnue…On ne sait pas vers quoi se dirige le personnage. Technique idéale souvent utilisée pour les thrillers ou les films d’angoisse !

ALV-prise-de-vue-ligne-sujet-en-mouvement

Je précise que cela n’est pas toujours évident en pratique…surtout avec les enfants !

Et vous, quelles sont vos techniques pour filmer ?

 

Laisser un commentaire

3 commentaires pour “Prises de vue – 7 astuces pour bien filmer

  1. Salut Michael
    Très bon article
    J’aimerai juste nuancer ce que tu dis à propos de montrer vs raconter. Je pense que la forme doit servir le fond et vice versa. Mais en tant que vidéastes amateurs, on a tendance à privilégier la forme (souvent mal faite) au détriment du fond.
    Par exemple the revenant se base plus sur sa forme que sur son fond mais tout le monde n’est pas inarritu.
    Guillaume