Moniteur enregistreur externe – Lequel choisir ?

Les derniers appareils photo-video hybrides proposent souvent plus de possibilités d’enregistrement via leur sortie HDMI. Car cette sortie ne compresse pas les débits. C’est du signal brut qui en sort. C’est là qu’entre en jeu le moniteur enregistreur externe HDMI. En plus de proposer la possibilité de visionner en plus grand ce qu’on filme, de mieux paramétrer la colorimétrie ou la mise au point, il permet d’enregistrer dans des modes que l’appareil ne propose pas forcément en interne pour éviter la surchauffe ou par manque de capacité de stockage.

En gros, il débride les performances et les fonctionnalités de votre appareil hybride. Comme si vous ajoutiez un boost à votre appareil. Ou que vous lui retiriez une bride. Que ce soit au niveau de la cadence d’images enregistrée, de la résolution, de la profondeur d’image (10 bits 4.2.2) ou du format d’enregistrement en ProRes Raw, Blackmagic Raw ou DNxHR  par exemple. Comme pour la photo, le format RAW est un format non compressé. RAW signifiant BRUT en anglais. Donc je vous laisse imaginer la qualité vidéo que vous obtenez en enregistrant dans ce format.

Les avantages d’un moniteur enregistreur externe

Le premier avantage d’un moniteur enregistreur de terrain est évidemment la possibilité de voir en plus grand ce qu’on filme. Fini la prise de tête avec l’écran trop petit de notre appareil et les reflets gênants. L’écran d’un enregistreur video externe est tactile donc simple d’utilisation. Il est étalonné donc affiche des couleurs fidèles. Certains modèles proposent des Luts intégrées, lisibles sur carte SD insérée dans le moniteur. Idéal lorsqu’on veut gagner du temps sur la post-production. Des outils très pratiques comme l’histogramme, la forme d’onde, les fausses couleurs et zébrures évitent de faire des erreurs d’exposition ou de colorimétrie. Les niveaux de zooms facilitent la mise au point. Vous l’aurez compris, il est difficile de se passer d’un moniteur enregistreur externe quand on l’a essayé !

Comme vous l’aurez deviné, ces moniteurs enregistreurs peuvent s’équiper d’un disque dur interne, souvent SSD. Dans un premier temps, vous devrez aller dans le menu de votre appareil photo hybride ou camera et lui indiquer de quelle façon vous souhaitez envoyer le flux vidéo vers le moniteur enregistreur externe. À noter que certains moniteurs enregistreurs peuvent également servir aux gamers comme enregistreur externe 4K via la sortie HDMI de leur PC ou console.

Le prix d’un moniteur enregistreur externe va d’environ 500€ jusqu’à plus de 2000€ pour certains modèles de pointe.

Voici les 3 meilleurs modèles que j’ai retenu par ordre de prix en dessous de 1000€.

Atomos Ninja V | Moniteur Enregistreur Externe 4K

moniteur enregistreur ninja V

Le Ninja V est un modèle à écran HDR 5″ anti-reflets, avec une luminosité de 1000 nits. Très utile par journée ensoleillée. Ce Ninja V est réputé dans le milieu audiovisuel. Pour un tarif accessible il offre de nombreuses fonctionnalités chères aux vidéastes. Il permet d’enregistrer de la vidéo HDR en 4K/60fps avec une profondeur de couleur allant jusqu’à 10 bits. Il propose des menus clairs et bien organisés, dans un boîtier robuste en alliage d’aluminium avec plaque arrière en polycarbonate ABS. Les mises à jour software sont régulières. Pour résumer, une référence à moins de 500€.


Blackmagic Design Video Assist 5″ 3G

Ce Blackmagic Design Video Assist 5″ 3G s’adresse aussi bien au vidéastes réalisant des fictions qu’aux vidéastes produisant des vidéos en direct. Il possède des entrées et sorties HDMI et SDI. Le port SDI se trouvant plus souvent sur les caméras de broadcast, c’est à dire dédiées au direct. Il permet l’enregistrement de vidéos jusqu’en Full HD/60fps avec une profondeur de couleurs de 10bits. Donc pas de 4K sur ce modèle. En outre il est doté de Luts 3D intégrées. Un modèle accessible pour qui veut faire du direct facilement ou obtenir des fichiers de meilleure qualité que son boitier grâce au format ProRes notamment.


Atomos Ninja V+ | Moniteur Enregistreur Externe 8K

Ce Ninja V+ porte bien son nom. Ce modèle avec écran HDR 5″ d’une résolution de 1920×1080 propose des enregistrements jusqu’à la 8K/30fps et la 4K/120fps. Il permet d’encoder en H.265 HEVC 10bits 4:2:2 grâce au codec pré-activé, et l’encodage 10-bit 4:2:2 ProRes & DNxHR pris en charge. Il peut aussi encoder de l’Apple ProRes RAW en 8k. Très utile si vous possédez un Canon EOS R5 par exemple. La principale différence avec le Ninja V est que la version + permet d’encoder en RAW la 8K/30fps ainsi que la 4K à 120, 60, 30fps.


Et vous, quel moniteur enregistreur externe utilisez-vous ou conseillez-vous ?

Votez pour cet article
[Total: 2 Moyenne: 4.5]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.