Quel matériel pour les prises de son ?

Vous savez sans doute qu’il est plus agréable de regarder une vidéo avec une qualité d’image médiocre et un bon son plutôt qu’une vidéo de bonne qualité avec un son médiocre. Non ? Essayez alors. Vous constaterez alors que dans la vidéo, le son représente 80% d’une vidéo. Enfin c’est mon pourcentage à moi, c’est peut-être 70%. Bref une qualité audio médiocre peut tout simplement gâcher votre vidéo.

Je ne vais pas énumérer tous les micros présents sur le marché puisqu’il y a bien trop de références et de marques. Je vais juste vous conseiller telle ou telle catégorie de micro en fonction de vos besoins et de votre usage. Car comme le matériel vidéo, un bon matériel audio dépend de son utilisation.

Premier conseil, évitez d’utiliser le micro interne de votre caméra si vous voulez obtenir une bonne qualité audio. Ils peuvent dépanner dans certaines conditions, ou pour faire de la post-synchro au montage, mais sinon il vaut mieux les éviter. D’une ils sont souvent de qualité moyenne. De deux ils sont incorporés à l’appareil donc ils enregistreront les moindres petits bruits émis par l’appareil. Bruit du moteur de l’auto-focus, bruit de l’électronique, et les bruits de manipulation de l’appareil en général.

Le micro canon

micro-canon

Aussi appelés hyper cardioïdes, ultra cardioïdes, directionnels…Ce sont les micros souvent utilisés pour les tournages de fictions. Particulièrement pour enregistrer les dialogues ou encore certains bruits spécifiques. Des bruits de pas, de grincements, de frottements de certaines matières, bref des bruits de « détails » qu’il va falloir cibler. Selon leur longueur ils sont très précis dans l’enregistrement, ils n’enregistrent que ce qui se trouve devant eux et filtrent les bruits environnants. Une des références chez les vidéastes est le Rode NTG-2, qui apporte une réelle qualité sonore tout en restant accessible.

C’est justement la longueur du « tube » qui permettra de filtrer ces fameux bruits qui peuvent venir des côtés. Pour utiliser cette gamme de micros convenablement il faudra l’équiper d’une perche et d’une suspension. C’est ensuite le perchiste ou perche-man qui devra s’occuper de bien viser le son qu’il veut enregistrer. Certains micros possèdent une pile pour les alimenter, d’autres auront besoin d’une alimentation fantôme. Cette alimentation fantôme peut être fournie par un enregistreur externe par exemple ou une mixette (plus chère).

Souvent ce type de micro possède justement une prise XLR, format de prise audio dite pro. Ce n’est pas du jack 3,5mm quoi. 🙂 Du coup si vous partez sur ce style de micro, il faudra nécessairement penser aux accessoires indispensables pour l’utiliser : une perche, un support pour le fixer sur la perche et un enregistreur externe pour amplifier et enregistrer le son dans un bon format audio. Pas du mp3, plutôt du .wav. 🙂

Le micro cravate

micro-cravate

Vous ne savez toujours pas quel matériel audio il vous faut pour votre utilisation ? Alors lisez juste cette page !

 

Laisser un commentaire