Les étapes pour réaliser son premier court-métrage

Quand on enregistre des vidéos, la première chose qu’on souhaite faire, c’est partager avec sa famille ou ses amis les moments de vie qu’on a capturé. Partager ses vacances, un spectacle, une pièce de théâtre, une rencontre sportive, les premiers pas de bébé, etc…Des évènements réels en somme. Et un jour nous vient l’envie, le rêve même, de raconter une histoire, une fiction, l’envie de réaliser son premier court-métrage. Dans cet article je vais essayer de répondre aux nombreuses questions qu’on m’a posé ces 15 dernières années. Et également aux questions que des visiteurs du blog me posent après avoir sans doute regardé mes court-métrages.

Pour réaliser son premier court-métrage, il faut réussir à réunir plusieurs ingrédients essentiels et éviter de faire des erreurs bêtes…Je compare la réalisation d’un court-métrage à la préparation d’un plat de cuisine mais c’est exactement ça ! Si vous réussissez à réunir ces ingrédients essentiels, meilleur sera votre plat. Meilleur sera votre court-métrage. 🙂 Je précise que je n’ai fait aucune école de cinéma, que j’ai réalisé mes court-métrages avec un budget proche de zéro, en m’amusant au début puis en devenant de plus en plus sérieux au fil des années (mais toujours en m’amusant). Le seul moteur qui m’anime pour continuer à réaliser mes court-métrages est ma passion à raconter des histoires et à vouloir divertir les gens à ma façon. Vous pouvez visionner mes quelques réalisations à cette adresse www.d3prod.com.

L’idée d’un court-métrage

Cela parait évident mais le premier élément qu’il faudra pour réaliser son premier court-métrage c’est l’idée. L’idée de l’histoire que vous voulez raconter. Il faut que cette idée soit bonne (c’est souvent subjectif…) et qu’elle ne soit pas trop longue à raconter. Sinon vous partirez sur du moyen métrage voire du long métrage et sincèrement je vous le déconseille, surtout pour un premier film. Si vous voulez capter l’attention du spectateur, surtout pour votre premier film de fiction, partez sur un format court, moins de 10 minutes.

Une histoire simple mais originale à raconter. Hé oui, aujourd’hui les gens sont exigeants, ils veulent de l’originalité et que ce soit court. Ils ne veulent pas s’ennuyer à regarder un moyen métrage amateur de 30 minutes…Sinon vous risquez de ne capter l’attention que de papa, maman, tonton, tata et les meilleurs amis. A l’heure du tout internet, c’est pas super…Un conseil : écrivez votre histoire, la trame principale en tout cas et essayez de vous y tenir. Ensuite seulement, commencez à préparer le storyboard et les dialogues. Parce qu’une fois le tournage commencé, de nouvelles idées risquent d’arriver et il faudra les traiter avec beaucoup de prudence avant de les intégrer. Au risque de rendre votre histoire originale totalement incohérente au final…

Le choix des acteurs / actrices

A moins d’être infographiste 3D et de créer ses personnages soi-même ou de faire jouer une orange, il vous faudra des acteurs/actrices en chair et en os. 🙂 Cette étape est évidemment essentielle mais également très risquée. Parce qu’on a tendance à faire appel à des proches qui sont au moment où vous leur en parlez super partants pour tenter l’aventure, mais qui hélas, ne savent pas jouer la comédie ou alors très mal. Ou encore mieux, qui vous planteront le jour du tournage…J’en parle parce que j’ai moi-même commis cette erreur et certains passages de mes court-métrages en pâtissent. Cela crée de super souvenirs pour les copains/copines mais pour le spectateur ça ne le fait pas du tout.

Donc selon le degré de sérieux de votre projet, il existe des plate-formes sur internet (www.cineaste.org par exemple) où il est possible de trouver des comédiens « pros » ou qui ont fait de la comédie au théâtre ou dans d’autres films et qui ne veulent qu’une chose : jouer la comédie et se faire connaitre. Ils acceptent parfois de ne pas être payés et il faudra juste leur rembourser les frais de déplacements et les restaurer. Je vous conseille ce type de comédien si il y a des scènes de dialogue dans votre film. Il n’y a rien de plus décevant que de voir des comédiens dialoguer de façon non crédible dans un film. Le film perd instantanément de son sérieux et l’envie de voir la suite s’arrête immédiatement.

Le choix du matériel

 

 

 

Laisser un commentaire