Mise au point automatique ou manuelle en vidéo ?

focus manuel

Si on possède un caméscope traditionnel on ne se pose que très rarement cette question. Vu l’emplacement et donc l’accès souvent très peu pratique de la bague de mise au point. Mais si on possède un reflex ou un hybride, selon l’objectif qu’on a sur notre appareil, la question entre focus manuel ou automatique en vidéo vient à se poser si on souhaite mieux maitriser la qualité de ses images.

Quand utiliser la mise au point automatique (AF) ?

mise au point automatique

Dans de bonnes conditions lumineuses et lorsque vous n’avez pas de « détails » à filmer. La plupart des vidéastes amateurs utilisent souvent la mise au point automatique sur leur appareil par commodité. On peut l’utiliser lorsqu’on possède un objectif et un boitier réactif. Lorsque la scène est lumineuse et lorsque notre objectif est silencieux. En effet les objectifs qui équipent la plupart des reflex ou hybrides d’aujourd’hui ne sont pas parmi les plus silencieux.

Ou alors il faut casser la tirelire.

Du coup lorsqu’on regarde la vidéo capturée, pour peu que la scène filmée soit silencieuse, avec ce style d’objectif avec une mise au point automatique, on entend souvent le bruit du moteur de l’autofocus. La solution est alors de mettre un micro externe sur son appareil. Ainsi le micro externe ne captera pas le son du moteur de l’autofocus. Prendre des photos en autofocus et filmer en autofocus ne donne souvent pas le même résultat.

Lorsque vous shootez en autofocus, vous visez, vous verrouillez la mise au point sur ce que vous voulez prendre en photo et vous shootez. La mise au point est maitrisée. En vidéo ça ne se passe pas de la même façon. Lorsque vous filmez en autofocus avec nos derniers appareils, l’autofocus est continu et peut parfois (souvent) manquer de réactivité et de précision si vous changez de cadre.

Les inconvénients de la mise au point automatique

Il risque de « patiner« . Exemple : vous filmez une personne à un mariage, vous désirez faire glisser votre plan sur une autre personne derrière celle que vous filmez. La mise au point risque de patiner entre la première personne et celle en arrière plan. Ou parfois même avec une personne qui passe dans le plan. Vous vous retrouvez du coup avec une vidéo qui n’est pas du tout agréable à regarder. Et je ne vous parle même pas du cas où vous voudrez faire la même chose lors d’une soirée où la lumière n’est pas terrible. La mise au point automatique sera totalement larguée.

Autre inconvénient de la mise au point automatique : vous ne profitez pas de l’ouverture maximale de votre objectif. En tout cas sur la majorité des boitiers grand public. Ce n’est pas gênant si l’objectif n’est pas spécialement lumineux (F3.5 par exemple). Mais si vous avez investi dans un objectif à grande ouverture(F1.8 par ex), c’est un peu plus embêtant…En effet, en mode auto focus (AF), l’ouverture maximale sera de F3.5. Super frustrant.

Pourquoi utiliser la mise au point manuelle (MF) ?

Parce que vos images seront mieux maitrisées, plus belles, plus « pro ».  Certes c’est moins évident, mais sincèrement ça en vaut la peine. Alors il n’y a pas de secret, il faut de l’entrainement. Il faut apprendre à avoir les doigts sur la bague de mise au point et jouer avec elle. Ou faciliter cette manipulation grâce à une ceinture follow focus ou encore un kit complet follow focus. Mais dans ce dernier cas il vous faudra un rail pour bien l’exploiter.

Après cet entrainement vous pourrez filmer n’importe quand et n’importe où. Et obtenir de superbes résultats en soirée par exemple ou en conditions difficiles (vidéo macro ou sujet derrière un grillage ou une vitre par exemple). Des situations où l’autofocus vous aurait donné un résultat désastreux. En patinant, en ne sachant pas sur quoi ou sur qui faire la netteté.

Vous pourrez en plus vous amuser avec la profondeur de champ et mettre tel ou tel sujet en avant. Vos vidéos se rapprocheront ainsi de l’aspect des films si vous avez un objectif à grande ouverture. Il existe une fonction sympa sur certains appareils qui peut vous faciliter la tâche, elle s’appelle « peaking« . Elle permet de visualiser la zone nette de l’image grâce à un contour de couleur et une intensité qui sont souvent paramétrables.

Donc le premier réflexe (quel jeu de mot ! 🙂 ) à avoir lorsqu’on commence à filmer avec un hybride ou un reflex est de mettre le petit bouton de focus  AF/MF sur MF (Manual Focus) et de s’entrainer à maitriser cette fonction essentielle à la qualité de vos vidéos. Amusez-vous à filmer vos proches ou à faire de la vidéo macro d’insectes par exemple avec la mise au point manuelle. C’est un bon entrainement et vous ne pourrez plus vous en passer ensuite !

Quelques images extraites de mon dernier court-métrage tourné intégralement en mise au point manuelle.

Focus manuel1Focus manuel2

 

 

 

 

Focus manuel 3Focus manuel 4

Laisser un commentaire

2 commentaires pour “Mise au point automatique ou manuelle en vidéo ?

  1. Bonjour ou Bonsoir..
    Je fait actuellement des vidéos sur la plateforme YouTube..
    Malheureusement et heureusement, je vien tout juste de m’acheter un micro rode et un reflex pour la vidéo..
    L’ors de ma première vidéo avec mon nouvelle équipement, je film et je regarde ma vidéo mais avec L’AF trop de bruit.. 🙁 existe-t’il une objectif pour la vidéo avec un AF silencieux..? 🙁
    Mercii d’avance.. !
    1. Bonjour , je ne connais pas la marque de ton appareil mais il existe une gamme d’objectif silencieux chez Canon appelés STM qui sont conseillés justement pour la vidéo. Et selon les plans que tu tournes, si tu ne changes pas la distance de prise de vue entre l’appareil et le sujet, je te conseille de passer en mise au point manuelle…